samedi 31 juillet 2010

Petit dej ce samedi


Levée, tôt, comme d'habitude, pour une fois j'ai prise un "grand" petit-dej!

Non seulement le café toast habituelle, mais un petit tranche de jambon et des fruits: un orange et un cerise.

Vers 7h et demi, ma voisine m'a appelle et proposee de me prendre faire des courses.

- Avec plaisir, mais je n'ai pas besoin de grande chose...

A peine j'ai pu, de nouveau, apporter en haut des marches, toute ce que j'avais achetée!

Pas grand chose, en fait, mais les petits riens s'ajoutent, l'un a l'autre.

Un petit sac des petits bananes, un petit bocal de café, un kilo des blanc de poulet a congeler, un kilo des mais congelé, un petit glace bas calories, un boite de thon, tout cela s'accumule si rapidement!

J'ai aussi constate combien cela coute moins dans cette Lidle boutique qu'a ma M&S Simple Food près de chez nous. Souvent, plus de moitie!
En plus, en achetant un journal et programme télé dedans avec 80 centimes, nous avons eu une réduction de 5 livres!

Hélas, ensuite, j'ai du porter tout deux étages: je suis allée et revenue trois fois pour ne prendre que petit a petit.

Oui, il y a de la vie après 70 ans - mais j'étais au bout de souffle vers la fin.

Manque d'exercice, autant que l'age.

vendredi 30 juillet 2010

London centre


J'adore cette partie de centre Londres et ses rues avec maisons presque identiques.

Je suis allée assister a une réunion des responsables des club et j'ai appris pas mal des choses. Entre autre, de oser insister quand je crois avoir raison,

Avec le temps, je vais apprendre a la faire avec davantage de tact, aussi.

Les autres, travaillant dans le même domaine, m'ont encouragées.

Peut-on apprendre après tant des années?

En tout cas, on peut essayer.

Si j'apprends a mieux raconter un recit, pourquoi pas obtenir ce que je veux et ce qui est mon droit avec plus de tact?

En tout cas, meme si j'ai encore une reunion mercredi soir, je me sens deja en vacances. Surtout, apres avoir signee pour mon appartement pour encore une annee.
London entrances
Et ensuite?

Comme disait une jeune femme se preparant hier a parler, a la fin de son discours : Que sera, sera.

Je verrai, dans un an. Ou dans dix mois...

jeudi 29 juillet 2010

College de Fashion


Fashion? Habillement? Quelque chose qui ne m'a jamais préoccupée trop longtemps.

Oh, il y a eu des temps, et encore cela arrive, quand j'ai essayée de me montrer a mon mieux, mais je n'ai jamais perdu de sommeil dessus ni dépensée des sommes 'déraisonnables' pour des fringues.

Pour des livres, c'est tout autre chose.

Comment peut etre pas raisonnable de acheter, me procurer un livre de plus, m'apportant de la joie et de la sagesse souvent aussi?!

Chacun de nous trouve tout a fait raisonnable les dépenses pour quelque chose leur apportant de la joie.

D'accord, des fois les livres m'ont déçus aussi, mais que des découvertes merveilleux!

College de Fashion


Fashion? Habillement? Quelque chose qui ne m'a jamais préoccupée trop longtemps.

Oh, il y a eu des temps, et encore cela arrive, quand j'ai essayée de me montrer a mon mieux, mais je n'ai jamais perdu de sommeil dessus ni dépensée des sommes 'déraisonnables' pour des fringues.

Pour des livres, c'est tout autre chose.

Comment peut etre pas raisonnable de acheter, me procurer un livre de plus, m'apportant de la joie et de la sagesse souvent aussi?!

Chacun de nous trouve tout a fait raisonnable les dépenses pour quelque chose leur apportant de la joie.

D'accord, des fois les livres m'ont déçus aussi, mais que des découvertes merveilleux!

mercredi 28 juillet 2010

Ne pas renoncer

Après dix jours environs, j'ai de nouveau un frigo, digne de ce nom.

Lundi, ils m'ont apportes un, inutilisable par moi, non seulement tres petit, mais je devais me pencher, difficilement vers bas pour y mettre quoi que soit.

Ma belle fille, est venu prendre des images, montrer comment c'est dur pour moi a l'utiliser et enfin, a midi, ils l'ont change.

Ce que c'était "normal" en deux ans, maintenant, après des jours sans, parait un luxe!

Heureusement que nous avons osées demander un autre!

Ne pas se laisser faire, autant que c'est possible.

Je n'ai pas renonce ce matin non plus, pour publier un récit: cinq heures passes a le nettoyer puis publier. Ensuite, en faire un diaporama et re-publier, comme mon web son ne veut plus le faire, tant que je ne payes pas. Trop de monde lit ou avait lu, non, écouté, mes histoires.

Je verrai que faire d'autre, pour le moment, cinq heures de travail suffit. Je suis un peu épuisée. En plus, le récit en anglais, entendu hier, est publié, même si pas dans le format que j'aurais voulu.

En écoutant hier, DL raconter son histoire, je m'en suis rendu compte combien de progresse j'ai encore devant moi. Si jamais j'y arrive.

mardi 27 juillet 2010

Baiser (caché) près de place Bastille


Printemps 2004, mon premier cours photo.

Notre prof, nous a prise en haut du parque au dessus des arcades commençant presque derrière le nouveau Opéra, pas loin de place de la Bastille. Nous montrer qu'on peut photographier du haut vers en bas.

Mon camera ou moi, n'a pas réussi a prendre une seule image mémorable vers en bas. En route de retour, avant de descendre, je vois cette paire. C'était la pause de midi.

Je n'ai pas ose prendre les visages, mais ainsi, la photo est devenue encore plus intéressante - je crois.

Celle-ci fait aussi partie de l'une des première images que j'ai mise sur la site - encore bêta - de Flickr. Naturelle, pas pose du tout, et bien sur, sans qu'ils se rendent compte. L'absence des visage, l'ongle prise, fait que cela pourrait être pas mal des couples de Paris ou du monde.

"Pause café"

lundi 26 juillet 2010

Le banc, l'eau et le saule

Curieusement, mon premier mari aimait aller a cette endroit,

Se rappeler des temps de nos premiers baiser et de notre jeunesse.

Après tant des autres femmes, des fois de la violence contre moi et, même de m'avoir trahi autrement aussi qu'en couchant avec elles, il aimait se rappeler de nos temps des début.
Banc, saule, eau.
Même apres avoir tout fait, consciemment ou non pour me jetter dans la boue, me sortir du piédestal ou lui même m'avait mise, le saule, eau et banc de notre premier baiser, lui rappelait - qui sait, peut etre, 'les bons temps'?

Pas facile a comprendre, pour moi. Mes souvenirs sont assez couverts des cendres des temps ameres. De mes chagrins et peurs, ses trahisons.

Bien sur, cela aurait pu etre pire.

Il y a toujours pire.

Ce banc me rappelle de ne pas le condamner tout a fait. Essayer, meme si ce n'est facile a le comprendre, lui et ses comportements. Essayer, moi aussi de me rappeler que nous avons eu aussi eu des merveilleuses moments. De mes bonheurs de jeune femme. De maman, Des parents regardant ensemble notre enfant. Nos enfants.

Je suis retournée un jour, au lieu ou il allait les derniers temps de sa vie, a la pèche et réfléchir. Il y a emmenée même son fils pour lui montrer. Nous étions deja maries par ailleurs, peut être lui séparé de nouveau. Les regrets, il a du avoir. Se rendait-il compte de ses torts ou comme la plupart de temps les mettait-il encore sur moi?

Un jour, je vais réussir d'en faire des recits, mais malgré la distance, les dizaines d'années, tout cela me fait encore trop mal.

Je me suis trompée moi même, sur lui, des les débuts, il ne doit pas y être sa faute et il a eu aussi pas mal de bonnes qualités. Au début, en tout cas, je ne suis entrée qu'en le considérant une bonne aventure. Quelqu'un a qui je peux avoir confiance. Puis, bien sur, j'ai tombe de plus en plus amoureuse. Attachée.

C'était lui qui a commence a s'en détacher de moi après une année et si maman n'était pas mourante puis morte, et lui revenant tellement tendrement, je ne me serais jamais mariée avec lui. Et, je n'aurais eu les enfants que j'ai. Heureusement, donc que je l'ai fait. Ces enfants et leurs enfants signifient le plus important dans ma vie.

Il les adorait aussi, même si il était aussi, inconsciemment jaloux de mon amour pour eux. Je n'ai pas parle beaucoup de mes enfants dans mes journaux - peut-être parce qu'ils étaient si importants pour moi. Mais aussi puisque des fois j'entendais des mères ne parlant QUE de cela.

Pourtant, chaque jour, un nouveau merveille. Regarder leur développement, on ne peut même décrire cette joie.

Et oui, probablement, cela est du en partie aussi a un banc au bord de l'eau et le saule qui nous cachait des regards. Quelque part loin, a Bucarest et dans les autres bords de l'eau et parque, aujourd'hui, d'autres reçoivent leur premier baiser de futur père de leurs enfants.

La premiere fois

Il y a tant des premières fois!

Et ce n'est jamais trop tard, pour expérimenter une autre, différente....

En lisant hier matin le poste de Michelaise, je me suis rendu compte que peut être, je ne l'ai publiée que sur Box.net en française et pas dans ce blog. Est-ce possible? Non! Je viens de le trouver ici, sur une page seulement plus loin.


Voila donc,  le récit promis sur la Première fois, ah, déjà publiée!

Je vais 'imiter' Michelaise, non, m'inspirer d'elle, et vous demander de raconter votre premières fois! En parlant dans mon blog, si vous le permettez, ensuite, plus tard.

Il y en a tellement des différentes!

Et non seulement celles dont je parle dans ce récit-la.

La première jous d'école et du travail, le premier livre reçu ou lu, mais il y a aussi, hélas, le premier ami perdu. Bien sur, comme Michelaise le dit si bien dans son blog, toutes les première fois ne sont pas réussies ou heureuses.

Il y a des choses qui unissent presque toutes les premières fois que nous attandons: nous hésitons, nous le craignons, nous l'espérons en même temps...

La première fois que votre mari vous a frappée.

Non, il ne faut pas trop vite mettre tout ce qui se passe - la première fois - dans le même pot.

C'est vrai seulement pour les bonnes, qui ne sont pas tristes ou affreuses, il n'y a personne qui trépiderait d'être frappée.

Hier j'ai discute de violence avec une autre femme de 60 ans, et je me suis rendu compte, comme souvent, qu'il y a toujours de pire choses arrivées aux autres. Tellement des choses dans la vie sont relatifs! Bien des choses me sont arrivées a moi, pire aux autres souvent.

Je vais devoir en parler de cela aussi, un jour: de la violence conjugale.

Mais restons peut-être dans la magique pour l'instant. Les 1e dont nous pouvons en faire des belles récits ou, au moins, humoristiques - en les regardant de loin, du distance des années écoulées.

dimanche 25 juillet 2010

Paris 9e passages-017


il y a trois ans

Les 20 arrondissements de Paris

Peut être ceux entre vous qui me suivaient déjà il y a trois ans, se souviennent de mes balades pour découvrir un nouveau coin dans les 20 arrondissements de Paris, un a un.

Cela me parait si loin, aujourd'hui!

Pourtant, en même temps, en regardant certaines images, comme si j'etais la, je me souviens les paroles échanges, le moment quand j'ai prise la photo aussi. Comment je me sentais a chaque fois, ce qui s'etais passe avant et après. C'est curieux comment je n'arrive pas a retenir les noms ou des chiffres, mais les circonstances de la plupart de mes photos restent si vives dans ma mémoires.

J'ai fait ce mozaique des 9 personnes rencontres dans les premières 9 arrondissements a l'epoque.
Rencontrés a Paris
Une actrice attendant entre deux bouts de tournage dans le jardin de Palais Royale.
Nous avons bavarde d'une jupe a l'ancienne d'une vitrine d'un boutique derrière elle.

Le quartier Modes et Putes de 2e arrondissement, les hommes qui attendaient porter des vêtements, d'autres heureux, travaillaient déjà en les portant d'une place a l'autre. Plus tard, je me suis assise a discuter avec un couple des gitans roumains musiciens, jouant sur un banc près de St Eustace.

Rencontre avec une femme Parisienne chic, derrière la Mairie du 3e - elle etait ravie quand je lui ai dit et s'est retournée encore une fois après la photo - c'est ce moment que j'ai réussi a prendre.

Je reste encore étonnée devant ce vendeur des livres antiques habillée comme au colonie, lisant son journal. Puis-je? Pas de problème, me dit-il est se replonge a lire son journal.

En 5e, pres du pont, les cloches de l'eglise ayant sonne, les religieux se sont precipites aller a la messe, mais l'un était en retard: il a saute si rapidement, qu'il a failli perdre ses sandales.

Dans une passage de 6e, avant midi, les serveurs et le chef se reposent. Ils étaient ravies de poser et fier que je voulais les photographier. J'ai commence par le chef, puis d'autres sont venus: et moi? Prends-nous ensemble! ils ont finalement demande.

C'était un dimanche quand je suis allée en 7e visiter l'expo permanent Rodin. Un souvenir speciale me lie: maman aurait tant voulu le voir. En arrivant a Paris, c'était la première musée visitée, il y a longtemps et j'y retourne toujours avec plaisir et découvrent des nouvelles merveilles. Cette fois, apres quelques photos, la batterie de mon camera m'a lasse et le musée était en train de fermer. Triste, je suis revenue a Argenteuil avec tres peu des images ce jour-la.

Derrière la Gare Saint Lazare, il y a des rues avec tous les capitales du monde. Je cherchais ce jour Budapest et ce nettoyeur de rue, très sympathique, m''a dirige vers Bucarest. Pour lui, pas de différence - pour lui. Tout comme Bruxelles ou Paris, sserait la même chose.

Le seul moment dont je ne me souviens rien, je n'arrive pas la revivre, et quand j'ai prise cette homme lisant son journal devant un cafe du 9e. Pourquoi j'avais mise lui ici et pas un autre?

Ah, voila, je sais maintenant. Je suis allée a la collection Paris 20 arrondissements. Ouvrant l'album du 9e arrondissement, je vois cette image prise dans une belle passage. Ah oui, je me souviens!
Paris 9e passages-017
J'y ai passée un bon moment admirant les boutique et les vieux monsieurs bouquinant, avant se décider lequel des livres acheter. Vous pouvez aussi 'bouquiner' entre mes images de collection 20 Arrondissements de Paris, sur flickr.

Une perle des souvenirs.

Oui, je n'avais pas ete malheureuse pres de Paris non plus, meme si personne ne m'invitait pas a raconter une histoire devant 300 personnes, comme hier. Manchester en Octobre, j'espere que cela se realisera. Deja l'invitation, quelle joie!

samedi 24 juillet 2010

Paris amour

Un email arrive de Washington sur un expo tenu a Paris : Paris amour.
Je ne serai pas arrivée a temps pour la voir - tout juste je pourrais en faire un diapo ou livre moi meme - mais j'aime mieux Paris diversité ou Paris connections - même si rêver amour liée a Paris me va.

Paris d'amour et de diversité...
Uploaded by mairiedeparis. - News videos from around the world.
Toutefois, si vous habitez pas loin de Paris ou vous pouvez y aller avant la fin du mois...
C'est a l'hôtel de ville - je suis sure, an Aout il y aura quelque chose d'autre intéressante aussi.
Meme si on dit qu'en Aout, il y a plus des touristes que Parisiennes, en ville, et alors?

L'info n'etait pas bon: c'est ouverte apres mon arrivee - je vais y aller!
La Mairie de Paris a une site magnifique - a suivre...

vendredi 23 juillet 2010

Son et odeur


Cette image arrive directement de Australie, prise par Richard, Dicktay2000 sur le flickr, un de nos professeurs de ma groupe Afterclass, dans lequel on discute différents aspects de la photographie.

Regardez cette magnifique image, de la répétition, en grand et sur fond noir sur flickr, j'ai presque l'impression que les sons arrivent de Australie jusque ma chambre a Londres.

Je recevais hier, deux emails, un de Claude qui commente souvent aussi dans ce blog, et un de la dame rencontre a la théâtre puis a Londres, mais j'étais sur la route déjà, rencontrer deux jeunes roumaines. J'ai tant de bonheur vous rencontrer a travers les lettres commentaires ou en vie !

Les jeunes roumains, par contre, ne sont jamais venues au rendez-vous, demandée et décidée par elles. Le soir, revenant, j'étais trop furax pour ouvrir mon ordinateur, mais plus tard, juste avant me coucher, j'ai quand même lu mon mail.

Apres mon départ, l'une a écrit qu'elle ne peux venir - prise dans une réunion - mais elle ne m'a pas averti a temps! L'autre m'a attendu ailleurs puisque la première ne lui a pas bien dit le lieu de notre rencontre.

Pour rien?

Non, c'est une leçon apprise!

En plus, tout près de chez moi une fleur
- symbole royale française je crois -
sentant très forte m'a attire et même si je ne peux vous offrir son odeur pénétrante, la fleur, la voila.

Peut-etre, vous allez imaginer son odeur, comme j'ai imaginer le musique de l'orchestre.


jeudi 22 juillet 2010

Le nouveau President du club


Bon diner, assez de place - mais j'avais helas raison au sujet du bruit, juste quand nous avons commences a parler.

On a réussi a s'entendre, mais pas facilement.

Heureusement, je ne devais parler, j'ai prise quelques photos, pas tres bonnes mais surtout, j'ai réussi a savoir qui est prête a parler en deux semaine, le 4 Aout.

Le lendemain, Paris.

J'espere que je pourrais envoyer quelques notes de la aussi, mais en tout cas je vais préparer d'avance d'autres en remplacement...

Encore quelques rencontres ici, les rendez-vous d'hôpital fini, je vais commencer a traiter le peau de mon visage. Un peu peureuse: avant que cela va bien, ça ira pire pour des jours!

Bon, au moins, si a la fin...

mercredi 21 juillet 2010

TM Club soiree festive


Cette image vient du Mai, l'année dernière, la dernière fois qu'il y a eu un diner festive de club.

Nous étions a l'étage et une belle salle - je ne me suis rendu compte combien jusque je n'ai pas vu celle dans laquelle nous serions ce soir.

Non seulement au sous-sol, mais une salle en L, ceux d'une cote ne pouvant voir les autres. Je vous en parlerai demain, comment cela c'etait passe.

C'est moi qui a organise le programme, mais le lieux je n'ai pas réussi les décider la changer. Bon, on verra.

Mauvaises nouvelles, bonnes nouvelles.

Mon petit fils est revenu de Écosse et football avec le bras casse, ils ne l'ont même pas pris voir le docteur! Ce n'est que des jours apres qu'il est retourne que le radio a montre une cassure.

'Cela ne fait pas mal." Il est stoïque.

Mon amie de Roumanie n'a pas du cancer, mais elle souffre pas mal après son opération,

"Je vis" m'a dit-elle de t'écrire, son mari m'écrit.

Hier midi, j'ouvre mon frigo: le beurre était fondu. Le congélateur, pleine de viande fondu aussi. J'ai du demander mon fils venir m'aider a descendre tout ce qu'on devait jeter.

Jamais plus, mon congélateur ne serait si pleine!

Je vais acheter petit a petit, dorénavant.

Cette dernière est mon petit tragédie s'effaçant devant les grands soucis de sante des autres. Je vais voir aujourd'hui un docteur a l'hôpital, mais rien de sérieux. Et les aliments que j'ai du jeter ce n'est qu'un leçon pour le futur.

Ne plus acheter trop d'avance!

mardi 20 juillet 2010

Textures et rides


J'ai commence avec la couverture sur lequel ma main reposait.

Ah, la texture de cette vieille main gauche et 76 ans est peut etre même plus intéressante que la texture de la couverture! Elle parle davantage.

De tout mon corps, ce n'est pas le visage qui est le plus ride, mais mes deux mains, et curieusement, est-ce parce que je suis gauchère, celle de gauche davantage que la droite.

Alors, j'ai prise rapidement une deuxieme photographie, avec un peu plus de main et un peu moins de couverture.

Rien de spécialement intéressante - je ne m'en fais pas pour cela, mais cela montre le temps passe et qu'effectivement, même si je me sente jeune, le corps dit autrement.
Old hand
Avant et après, j'ai prise encore les fleurs recus pour mon 76e anniversaire, mais la lumière n'etait pas bonne, ce matin le soleil ne brille pas et j'étais fatigue de hier soir.

Réunion des responsables, agréable rencontre avec les uns et les autres, mais je n'ai rien appris que je ne savais pas déjà. J'aime pas me coucher tard, mais cette semaine, les réunions ne sont pas encore finis, a peine commencées.

lundi 19 juillet 2010

Conflict


Ce matin, je me suis réveillée avec la ferme intention d'aller nager.

Je me sentais en forme.

Bien sur, un petit dejeuner leger d'abord, rien special dans le tele, non plus.

J'étais prête a partir, enfin, me préparer, quand mon regard est tombée sur les magnifique fleurs reçues hier de ma belle-fille, brillantes dans le soleil du matin.

Quelques images rapides, profiter de cette lumière fantastique jouant avec les pétales jaunes!

Après 32 photos, bien sur, je voulais voir sur le grand écran de mon ordinateur le résultat. Ah, quelques unes nécessitent de corrections, d'autres seraient mieux si je prenne juste une partie ou les change un peu.

Réveillée a six heures du matin, bien sur, il fallait encore les mettre sur le web, et me voila en écrivant ce note de blog - il est dix heures déjà.

Et je n'ai pas mise encore aucune de mes images dans un groupe Flickr pour le montrer, non plus et pas fait un diaporama avec non plus!

La matinée va se passer - avec moi, toujours pas habillée a partir.

La natation va devoir attendre.

Demain?

dimanche 18 juillet 2010

Royal Festival Hall Graduation


Fin d'année pour Universites et Collègues en Angleterre.

Nous étions dans un corridor tranquille de la Royal Festival Hall, parlant de nos vies avec Sandra, qui voulait me rencontrer apres m'avoir entendu raconter mon dernier récit au théâtre.

D'un coup, les portes de la salle de concert se sont ouvertes et des jeunes filles - et quelques garçons - sont sorties, tous en uniforme festive.

L'école des modes, m'ont elles dite, ravies d'être photographiées.

Grace a Sandra, que j'ai rencontrée et qui m'a sortie de mon trou, et a hasard qui nous a mis pres d'une graduation - quelle vendredi fantastique!

Aujourd'hui, nous le passerons en famille, s'il ne pleut pas, déjeuner dans le jardin.

vendredi 16 juillet 2010

Une journée bien ramplie

Une journée bien remplie aujourd'hui, j'ai travaillée pas mal!

J'ai même enregistrée La Première Fois, en Française!

Demain, je vais le publier dans ce blog, pour vous.

J'ai aussi commence a comprendre comment couper et comprimer des vidéos enregistres et les sauvegarder dans un format plus accessible et plus mince pour le mettre sur le web. Bien sure, tout prend plus de temps qu'on voudrait, mais il faut ce qu'il faut.

Entre 1980 et les quelques années qui suivirent, nous avons montres l'un a l'autre ce que nous avons appris, ainsi chacun ne devait commencer des le debut.

Je vais centre Londres rencontrer une charmante jeune femme, a demain.

Oui, il y a de la vie apres 70 ans!

jeudi 15 juillet 2010

Pour mon anniversaire


Je me suis déshabituée d'attendre des cadeaux d'anniversaires, depuis pas mal de temps. Mais quand j'en reçois, cela me fait plaisir.

Deux voisins, a qui j'ai offert des photos faites récemment, m'ont apportes mardi quelque chose. Le voisin d'en bas, des fleurs. Ainsi, je n'ai pas du m'acheter, comme je le fais souvent, a moi même.

La voisine, veuve récente, n'arrête pas me combler des cadeaux, et cette magnifique châle - et un petit déjeuner qu'on a pris ensemble.

Elle l'a apporte a 8 heures du matin.

Le plus dur pour elle était de grimper les deux étages: son traitement contre cancer l'épuisent - et pourtant elle n'arrête pas de penser aux autres.

Birthday present nearer
Elle m'a aussi raconte d'avoir envoyée un colis pleine des choses a utiliser pour une mariage, a un vieux couple dans lequel l'homme hésite encore. Il a dit "oui" mais ensuite elle a pris le téléphone et a exprime sa crainte qu'il n'était pas encore lui, tout a fait décide.

Elle a envoyée entre autres, pleines des petits ballons rouge forme de cœur, aimant les deux et leur souhaitant beaucoup de bonheur.

Aurais-je autant des forces et pensées pour les autres en revenant, plusieurs fois par semaine d'un traitement dure contre le cancer?

mercredi 14 juillet 2010

Une photo ancienne

De temps en temps, une photo ancienne, comme une memoire ancienne aussi, me revient. De loin.
towards burren (4)
Celle-ci, prise en Juillet 2007 en Ireland, Burren, sous le vent.

Je cherchais une exemple "bleu et vert" pensant au ciel et l'herbe ou arbres, j'ai trouve celle-ci avec le lac. J'aime personellement, aller pres du lac et des herbes aussi, non pas les paysages larges quand j'ai l'impression que les details se perdent.

J'ai commence a predre du poids, mais bien sur, autant qu'on les attrappe rapidement, autant il faut pas mal de temps a predre. Deux premiere kilos dans un mois, malgre la noce, pas si mal, pourtant.

Je n'avais pas de raison, autre que d'avoir apporte un paquet lourde de la boutique, de la fatigue qui m'a mise a bas cette apres-midi. Cela passera! Et je me promets a moi, et a vous, demain tot j'irai nager!

Hier, apres la reunion, un nouveau et venu vers moi heureux: maman n'a que 66 ans, j'en parlerai de vous ce soir! Elle aussi...

Dans ces occasions, j'aime bien d'avoir parle de mes 76 ans que je viens avoir.
Merci, Claude pour cette belle image!

Pleines des anniversaires! Dimanche Bernadette, la maman de ma belle fille, mardi moi, aujourd'hui celle de la France. Je nous souhaite bonne annee a toutes les trois.

mardi 13 juillet 2010

Le lendemain


J'ai prise - comme d'habitude - beaucoup des instantannees a la noce, ce weekend, dont certains, comme les fillettes sautillant sur la trampoline tenant la main de la petite de deux ans, je ne peux publier.

C'est finalement, cette image, prise le matin le lendemain, avant notre départ, que je préfère de toutes, le lendemain de la mariage.

Tant de bonheur s'y dégage!

Ce n'est pas un portrait parfait, le soleil n'était pas comme je l'aurais voulu et je ne leur ai pas demande de bouger, je voulais, seulement avec leur accord que j'ai eu, prendre l'instant de bonheur se lisant sur leur visage. Pendant la noce, elle était préoccupée, mais son visage était changée le lendemain. Lui, en atteint heureux et attentif est aussi plus pleine de bonheur.

L'amour, le bonheur existe!

Je me le dis, encore et encore. Même si la mienne n'était pas durable, pour d'autre il peut être. Et même moi, comme beaucoup entre nous, avons eu nos instant de grand bonheur de couple, du lendemains.

J'ai même retrouve quelques unes des miens. Quelle souvenir fantastique!

Bien sure, on peut rayonner parce qu'on a gagne un concours ou passe un exam, mais les 'lendemains' offrent une bonheur partagée spéciale. Le fait qu'ils ont déjà des enfants n'a rien a y voir. C'est l'entent et l'amour qui s'y dégage et restera comme memoire.

lundi 12 juillet 2010

Chaleur


Ah oui, j'ai encore de feu en moi, même si je ne suis pas jeune.

Qu'on prononce 'worm' a la place de 'warm', c'est de la chaleur. J'sii reussi en passer a certains, j'espère, pendant ce dernière weekend de York, pendant la fête des noces et le lendemain.

Aller, départ retarde mais arrives a temps.

Retour, départ a temps, arrives en retard.

5 heures environ pour aller et presque huit pour retourner. Apprendre, ce que nous savions pourtant, encore une fois, a ne pas retourner une dimanche dans une capitale.

En plus, le tunnel direct étant ferme, nous avons du faire un grand détour, nous avons tombes en embouteillage et rate - presque - le final de football que mon fils voulait voir.

Mon petit fils qui part demain en training et match de football n'était pas inquiet lui: il avait mis a enregistrer et sauvegarder avant de partir, "programme d'avance" pour pouvoir se le rejouer n'importe quand.

Je viens d'avoir 75 ans, et la première fois dans ma vie je viens d'assister a une final de football. Au début, je me suis ennuyée a mourir, puis je me suis prise au jeu, et l'équipe avec la meilleur stratégie a gagne. Hurrah!

Je crois pourtant, qu'il faudra plus de quatre ans sinon 76 d'autres pour me faire de nouveau répéter l'exploit et regarder tout un match.

Sauf, bien sure, si mon petit fils y joue.

dimanche 11 juillet 2010

Arrivée juste a temps!

Réveillée a 5 heures, nous sommes finalement sortis de Londres vers 8 et demi, miracle! Nous sommes arrives pile poile au Registre d'état civil, pour assister a une très belle cérémonie de mariage.

Arrivés juste a temps!

Presque les mêmes mots et cérémonie qui a l'église, d'habitude!

L'apres-midi, pleines des gens, pour le partie - c'était pour moi une grande plaisir de rencontrer plusieurs membres de famille que je ne connaissais pas, encore plus de regarder les enfants, pleines des gosses si bien s'amuser.

Le temps était aussi avec nous, il n'a pas plu et c'est seulement vers le soir que le vent est devenu plus froid. Je me suis rendu compte ce matin, qu'en fait je n'ai jamais assistée a une fête de mariage si grande.

Dans ma jeunesse, nous ne pouvions nous le permettre.

Ensuite, nous n'avons pas invitée que ceux les plus proches, une amie, un ami et peut être un enfant de chaque cote.

En fait, lors mon mariage a moi, j'avais de l'argent laissée par ma maman et deux possibilités au choix: soit une grande fête de mariage et repas, soit une voyage de noce en bus vers Prague.

 Je me suis mariée le 1 Juillet et le soir nous avons invite Alina, ma meilleur amie et Stephan, son meilleur copain, Nous avons danses puis le lendemain, déjeunes chez ses parents en famille.

Trois jours plus tard, nous sommes parties a travers Budapest et Karlovivari visiter Prague.

Pour avoir un peu des sous, comme on ne pouvait changer de l'argent roumain en Cech, nous avons pris de salami sec, a vendre, mais sans aucun succès. Mon nouveau mari passionnée de photographie, ne c'était pas occupée de moi autant que j'aurais voulu.

Notre voyage de noce, une année avant notre mariage, avait était nettement plus chouette!

Cela démontre aussi, que les papiers n'ont pas tant d'importance - ou qu'il ne faut s'attendre trop et alors on reçoit plus que l'on le croyait - et a l'inverse.

Mais hier, c'était formidable!

Rencontrer tellement des gens sympa de tous les âges.

samedi 10 juillet 2010

Rencontrer la famille


J'étais stressée avant rencontrer la famille des descendants d'Angleterre, jusque je me suis rendu comte que ce n'est pas importante l'impression que je fais.

Il s'agit surtout de presenter ma famille a moi.

Or je suis sure, qu'autant mon fils et ma belle fille que mes deux petits enfants qui ont si rapidement appris l'anglais et son extra, chacun dans sa facon, feront bonne impression.

Demain, je serai de retour.

Tard, alors, n'attendez pas une note de moi tot. Pour une fois, j'ai décide a ne pas préparer d'avance. Ainsi je pourrais decrire mes impressions de voyage.

Une longue route, au moins 4 heures en voiture.

A bientôt.

vendredi 9 juillet 2010

Tout va vien


Tout va bien, madame la Marquise... connaissez-vous cette chanson?

J'ai peur de la voyage de plusieurs heures en voiture avec la famille, j'ai peur de la rencontre avec la famille de grand-mère (celle des descendants de son frère) et j'ai peur de la soirée que je suis sensée d;organiser et de voir ma poids re-mesurée et j'ai peur des trop des choses depuis quelques jours.

Je voudrais mettre ma tète dans le sable et me reveiller en ayant 76 ans. En même temps, c'est la première fois que je crains voir le temps passer au dessus ma tète.

Demain cela ira mieux surement et sinon, lundi, quand j'aurai passe le cap de l'anniversaire. Plus près dorénavant de 80 que de 70...

jeudi 8 juillet 2010

Magnifiques couleurs


A partir de hier, je n'ai plus quelqu'un a me prendre aller a la réunion des Toastmasters. Je suis donc partie tôt, et je suis arrivée trop tôt.

Fantastique!

Sur la rue, juste avant le club, mon regard a ete attirée par ces magnifiques petites fleurs bicolore.

Quand on les regardent une a une elle parait une fille habille avec un haut rouge et une jupe bleu violette.

Ou alors, comme dans l'image ci haut, comme trois fillettes en promenade.

Que de beauté dans la nature!
100707_London_0015
Et oui, cela vaut la peine de sentir les roses sur notre route et profiter du fait que je dois aller a pieds - et bus - aux réunions dorénavant.

Festival des couleurs, magie de la programmation prise de Slide


mercredi 7 juillet 2010

D'abord les éléphants


D'abord, c'étaient les éléphants, partout a Londres.

Finalement, les éléphantes rassamblees, ont ete vendues - pour la cause de sauvegarde des éléphantes sauvages d'Afrique.

Ensuite, les voila au ciel, les énormes oiseux qui volent. Des pélicans, je crois, ou au moins il me paraissent tel. Comme si, ils volaient au-dessus le parvis. Intéressant, regarder vers haut!

Finalement, j'ai préféré rester sur la terre et observer les jambes des gens qui passaient. Que des histoires ils ne disaient pas!

Hier, réunion, ce soir réunion, demain et après demains de même. Pour moi, le saison fini par ces réunions de début d'été, mais aussi préparant les réunions a venir.

Ce matin, j'étais encore pleine d'élan, je me sens de nouveau fatiguée. Je ne sais pas bien ce qui me fatigue tellement. Tous les papiers que je viens d'étudier? Quelque chose qui me turpine et je ne veux pas admettre? J'ai envie de dormir et dormir encore.

Je viens recevoir une note, pas besoin de moi cette après-midi pour être avec les enfants. Bien, je pourrais dormir. J'y vais.

mardi 6 juillet 2010

La meilleure jusque maintenant

J'ai eu une audience fantastique hier soir, et des le premier mouvement, en arrivant sur la scene et allant vers eux bras ouverte, déclarant : Vous n'êtes jamais trop vieux pour une première fois, j'ai les a "eu" et tenu jusque la fin. Ils ont rit - une jeune fille m'a dit même pleure, reste avec moi, dans l'histoire, jusqu'à la fin. Jamais public n'a réagit pendant mes recit si souvent, si bien!

C'etait une joie d'être avec eux.

J'etais la première a raconter, cinq autres ont suivie, sans réussir a obtenir autant d'impact. Mais en tout, c'était une soirée bien réussi pour tous.

Après le spectacle, dans le pub, pas mal sont venu me dire combien ils ont aime, autant mon message, mes messages, que ma facon la raconter. Ma chaleur, ma simplicité et utilisation des mots. Mes répétitions et mon ouverture, sincérité. Ils m'ont dit, plusieurs, seules ou couples, âgées ou jeunes, "nous etions avec toi, dans le recit de debut a la fin."

J'e suis ravie, bien sur.

Avant le spectacle, j'ai essayé les lumiere et elle m'a genw, mais aussitot que j'ai commencée tout a été oubliée, rien que le recit et l'audience étaient la pour moi.

Oui, la meilleure récit personelle et la meilleur interprétation jusque maintenant.

Il y a de la vie apres 70 ans.

Et oui, je dois la raconter maintenant en francais aussi. 

Quelques images et de musique pour celebrer

16 images
En cliquant deux ou trois fois, on peut les voir grand format sur fond noir...

et un video musique enregistrée vendredi pour célébrer.
video

lundi 5 juillet 2010

Journée importante


Journée importante m'attend, plutot soiree importante.

Et grosse responsabilité, aussi.

Ce soir, c'est moi qui ouvre la danse.

Je serai la première a raconter une histoire personnelle, entre sept, au théâtre centre Londres. Johanna a du vraiment aimer mes trois petits récits qui vont bien ensemble.

Presque une vie, ses points tournants, Première fois's racontées en quelques minutes, avec le fil conducteur Jamais tard pour une première fois... mais aussi, je vais aussi mettre a chaque fois: "et ensuite, je me suis regarde dans le miroir et..." deux fils qui iront d'un récit a l'autre.

25 ans, je deviens femme.

Jamais trop tard. Je vais raconter, non pas comment cela est arrive, ni même ma voyage de noces, trois mois plus tard, bien sur, longtemps avant mariage, mais comment j'ai réussi a faire croire a mon père que j'étais sagement allée visiter ma ville natale pendant ce temps.

40 ans, le premier, sans mois des hésitations

"Et nous avons hésites, non pas trois ans, mais pendant trois heures entiers!" Jamais trop tard pour la première baiser derrière Notre Dame, la magie de nuit a Paris, la tendresse d'un presque inconnu."

.70 ans, et oui, ce n'est jamais trop tard!

J'ai réussi a faire une souvenir spéciale pour fêter mes 70 ans dont j'avais tellement peur. Eh oui, on appréhender la première fois avec quelqu'un même a 70 ans et on peut y tirer autant de joie.

Tout cela parait bien loin, et pas facile a raconter en 7 - 10 minutes, mais je vais la faire. Je voulais la raconter en français, dorénavant il ne sera pas nouveau, mais la façon la dire compte aussi pas mal. Et les détails, bien sur, tout comme dans mon premier grande mensonge a 25 ans, construit avec pas mal de ruse et travail.

Et oui, je ne suis pas seule, photographier, devenir adulte et apprendre lentement - a n'importe quelle age.

dimanche 4 juillet 2010

Seul, au milieu de la foule


D'un coup, un voix est apparu a mon blog, une invitation aussi de l'écouter.
 
Parlemoi2toi avec ses débuts "Bonjour toi!" et son accent savoureux qu'on a envie d'écouter et écouter encore. Et ses récits, bout de vie.

J'y suis allée une fois, j'ai butinée dans son blog puis le YouTube, pas de video, c'est une voix derrière. Non, davantage. Une présence qui sort de l'ombre.

Un homme qui est seul dans la foule, un homme qui n'est plus seul.

Il est parmi nous.

Il y a presque six ans, quand l'eau a commence a couler de mon plafond je me sentais très seule et j'ai écris ce que je ressentais dans le blog qui débutait - d'un coup, du vide apparent, des voix ont répondu. Je n'étais plus seule!

Bonjour, toi, toi qui au fil des jours m'est devenu de plus en plus près, en t'écoutant ce matin encore, non, je ne me sens seule. Seule, au milieu de la foule. Nous allons vers ceux qui se sentent encore plus seuls que nous a un moment donnée, et une nouvelle communauté se forme, se tisse, a travers le web.

Je ne sais plus que fait Pierre que je lisais jour a jour jadis, ni ma copine Canadienne qui un jour est paru a ma porte, a Argenteuil. Ils m'ont épaulé quand j'en avait le plus besoin, me racontant aussi leur vies et leur chagrin, l'écrivant jour a jour dans leur blog. Vivant ensemble presque avec eux, je ne me suis sentie seule après cela.

Solange a 35 commentaires pour un seul note dans son blog, pourtant, jour a jour, elle vient me dire un petit "bonjour" apres avoir lu ce que j'avais écrit. Et que d'autres, dont le petit mot arrive souvent quand j'en ai le plus besoin.

Je ne suis pas seule dans la foule.

Dorénavant, je suis aussi avec lui, racontant sa vie et la vie autour, avec Parlemoi2toi

samedi 3 juillet 2010

Thé des grand-parents


Hier, c'était le thé des grand parents a l'école.

J'ai pris pas mal des photos chouette des enfants chantant surtout, apres qu'ils nous ont servis des sandwich, petit gâteaux et café ou thé . Alas, ces photos-la ne sont pas pour les montrer.

Je pensais néanmoins que les grand-parents ne craigne rien et que je peux les montrer. Je suis venue tard, craignant d'arriver trop tot et la place qui restait n'était pas tres bonne pour des images.

J'ai prise une que je peux montrer et dont je suis fière.

Une grand grand mère tout près de la porte.
Grandparents tea_0049
Aujourd'hui, la fete continue avec une pièce de théâtre joue par les enfants pour les familles et amis. Sur les compositeurs, classiques, de Bach jusque les compositeurs de Rapp. Bonne occasion de familiariser les enfants avec eux et leurs mélodies différents.

A demain. Oui, il y a de la vie après 70 ans.

vendredi 2 juillet 2010

L'apres-midi, passer le pont : suivez-moi

Magnifique journée


Fantastique journée hier.

D'abord, je me suis debarassee de ma voiture. Je pourrais dire "je l'ai vendue" mais au prix de 1/5 de prix d'achat ce n'est pas la gloire. Pourtant, j'ai l'impression d'avoir gagne un tes des sous.

Tout ce que je ne dois pas dépenser.

Je ne dois plus payer l'assurance cette année, ni la vignette, ni les réparations, ni pour la vérifications de la voiture. Ensemble, cela représentant plus que le reste de 4/5 du prix ancienne d'achat. Donc je n'ai rien perdu, au contraire! Je ne dois rien payer d'ici la.

Ensuite, je suis allee raconter mon histoire de Lundi, dans l'enceinte bourdonnante du monde hier, de Royal Festival Hall. Comment ai-je pu rester autant a la maison quand le centre de Londres est aussi intéressante!

Il y a une expo scientifique avec exprerience montres au public a l'intérieur, oh, que j'aurais aime a apprendre ainsi les différents phénomènes!

J'ai casse pleines des tabous, a travers mon recit en trois épisodes et temps, elle a rit et aime et m'a dit que les répétitions vont très bien aussi. Des nouvelles idées ont ressurgis en le disant, mais en tout c'était une répétition et rencontre bien réussi.

Il y eu des chaise longues offertes par le festival litteraire devant l'immeuble, sur le parvis, assise sur l'une j'ai commence de prendre les passants varies, puis juste leur jambes. Je suis enchante de la 'recolte' images de hier.

Un magnifique temps aussi, avec le soir venu, la chaleur est partie juste assez pour rendre le retour agreable. Plus de 300 image! J'ai mise hier soir avant de m'endormir ces 26 sur le flickr. Il me faudra des journées et journées pour travailler avec le reste.

jeudi 1 juillet 2010

Reunion des Toasmasters

Hier soir, lors de notre réunion de "passage de pouvoirs" d'un président du club a l'autre, nous avons eu aussi deux discours. L'une par Zhanna, en rouge ici. C'etait son dixième dans le club depuis qu'elle a joint Toastmasters il y a une année et demi. Avec le 10e de notre Manuel de Base, on devient "Competent Communicator". Nous en avions besoin de cela pour que notre club a les 'points' et elle a fait l'effort a terminer rapidement, donnant les deux derniers un jour apres l'autre, malgre qu'elle arrivait de retour de Ukraine de l'enterrement de sa mere.

Elle ne voulait pas qu'on la plains, qu'on sache de sa tristesse.

Son discours etait tant religieux que humoristique. "Mariez-vous! C'est important. Je suis mariee, la troisième fois... Invitez-moi a votre mariage."

Il ne faut jamais desesperer. Et si un mariage s'en va? Regardez-la comme les vagues de l'ocean, vous n'aller pas courir apres, mais plutot attendre la prochaine.

Elle nous a donne aussi pleines des conseils sages - je suis des fois stupefait combien des choses peut-on mettre dans 10 minutes!

A partir d'aujourd'hui, je suis officiellement, VP Education de ce club, m'occupant non seulement des programmes mais de bonne suivie des development des membres. Lourdes et interessant role, que je voulais prendre, qui va m'occuper pas mal de temps.

Faire en sorte que tous qui veulent parler ne doive pas attendre longtemps pour le faire. Tous qui hesitent, les inciter de oser. Preparer des reunions interessantes. Ensuite, c'est le president et le TM du soiree qui prend le relais. Je serais en ombre - ce role me convient tout a fait, c'etait ce que j'avais decide et fait depuis mon adolescence.

Cependant, le 5 et le 7 je vais aussi parler en public, lundi dire un recit au theatre, et mercredi un rapport sur le club a notre prochaine reunion. Je dois m'y preparer! Toute suite!