mercredi 23 juillet 2014

Regards chaleureux, heureux, acceptants

Chaleur, bonheur, entente
Hier sortie, même si c'est que pour l'hôpital, avec chaussures! Et corridors parcourus avec béquilles pas chaise roulant. Un de ces jours, je serais sur la rue, rencontrerais encore des gens me regardant ainsi.

Un gamin d'Argenteuil a Halloween, un gars Trafalgar Square lors un festival Indien, un ouvrier centre Londres, et trois autres ... De centre Athènes, d'un conférence autobiographie à Arles, le dernier, gardant des vaches dans un village de Transylvanie un jour pluvieux à traversée la route pour cette photo et me montrer son bâton .

mardi 22 juillet 2014

Pas encore

une vraie sortie / London diversity
Ce n'est que de la fenêtre de la voiture, dimanche en revenant de la visite de nouveau lieu où ma famille a déménagée, pour le moment.

Ce n'est pas encore moi, conduissant une voiture ou me promenant dans la rue.

Mais cela viendra aussi!

Toute fois, je suis sortie, vraiment dimanche, a une demie heure en voiture de chez moi, et j'ai passée l'après-midi, très agréable en famille.

Pour le moment, toute sortie, tous les mouvements nouveaux, je les paies avec ma cheville gonflée de nouveau et mon genoux protestant aussi. C'est ainsi, le corps dont on abuse un peu. Toutefois, tous les sportifs sont passés par là, je me dis : je dois les entrainer.

Tenir compte de ce que le corps dit, mais pas trop.


lundi 21 juillet 2014

Une vraie sortie!

une vraie sortie / yes! I made itQue c'est agréable de sentir, "j'ai pu"

J'étais non seulement descendu / monter des marches de mon imeuble, mais hier aussi des marches interieurs de maison où ma famille vient de déménager.

Et, comme vous voyez ici, je suis même sortie dans leur jardin, nous y sommes restés jusqu'il a commencé à pleuvoir.

Très agréable d'être "dehors". Dehors, mon appartement, rue, quartier et dans un jardin.

Je ne me suis pas raprochée, mais avec zoom:

une vraie sortie / in the garden

dimanche 20 juillet 2014

Mon cercle s'élargit

"Discharged" back home!Chez moi.

D'abord, mon cercle était mon lit.

Avec le temps, j'avais appris de atteindre la fenêtre et ouvrir, fermer le volet et les rideaux. Et de l'autre côté aller jusqu'au fauteuil près de mes livres et même en prendre un ou deux.

Quand j'ai acheté ma chaise roulant, je pouvais dorénavant naviguer jusque salle de bain, salon et même la cuisine! Cercle nettement aggrandi.

Bien sûre, aussitôt l'un vaincu, après la célébration, je commencé a penser à la prochaine.

Descendre trois fois sept marches paraissait pratiquement impossible, en tout cas, très éloigné, surtout après que le premier tentative s'était arrêté après deux marches et douleurs trop intense.

Enfin, les premiers sept, j'ai appris comment. Une semaine plus tard, deux fois sept et était-ce la semaine dernière? tous les trois et la tête dehors de l'imeuble! Depuis, je suis descendu trois fois encore, avec Edwin me guidant, m'encouragant, même d'aller et faire quelques pas dehors. Et ensuite, l'amboulancier me prenant à l'hopital et le chauffeur de taxi étant dans mon dos pendant que je montais. Toutefois, l'hopital, même si je suis allée la première fois sans qu'on me porte les marches, n'était pas une occasion grande pour moi. Je n'ai pas ressentie mon cercle aggrandi pour autant.

C'est possible, que cette après-midi, j'irais ayeurs et je me sentirais vraiment au milieu des gens! Dans la ville, n'importe où, même si dans un parc.

Quelle distance parcouru du lit jusque là!

Oui, j'aime bien ce fauteuil et hier pour la première fois je m'y suis assise, erreur, c'est trop mou et se relever m'a coûté. Ce matin, j'économise mes forces, pour en avoir davantage plus tard. Que cela arrive ou non, déjà l'attent d'un éveniment dont on se réjouis et qu'on s'imagine est souvent magique.

samedi 19 juillet 2014

Pas la même...

Tomates rouges, plus prèsJe viens d'acheter de Londres à "french click" des tomates, qui paraissaient la même que celles prise en photo il y a deux ans à Argenteuil.

Les tomates recus, sont belles, les mêmes en apparence.

Mais pendant que celles de Argentueil, France avaient de goût fantastique, celles d'ici n'ont aucun.

Hélas, l'apparence peut tromper, et quelque part dans le transport, les belles tomates ont perdu leur goût.

jeudi 17 juillet 2014

De photo en photo

87-365 (Year 8) Sitting paintingJe crois que cette photgraphie, probablement, autoportrait, prise lors d'un cours de peinture, parait tellement un peinture.

Quelle plaisir de regarder et admirer les photographes des autres sur flickr! Ces derniers mois, quand on y va, Flickr avant nous montrer nos propre portofolio, nous affiche les derniers images montrés par nos contacts.

Celle-ci, par George, n'était pas entre les derniers images, mais en suivant la dernière, c'était sur la première page de ces photos. "Dans un cours de peinture, cette était, peignant" dit le titre.

Vous parle-t-elle comme à moi?